GTM-MBV5TCS
 

S’entretenir et être maman : mes 10 astuces (et aussi mes découragements)

Je pensais réaliser cet article car j’ai trop souvent entendu des mamans, s’abandonner après la naissance de leur bébé et je suis moi aussi passée “à ça” de faire pareil. Il n’est pas trop tard!!

Avant d’avoir mon bébé, je me rendais au moins 3 fois par semaine à la salle de sport, j’allais chez l’esthéticienne, je me faisais chouchouter quoi! Et puis à sa naissance la tendance s’est inversée et je passais beaucoup de temps à la dorloter. Ça commence par : “pour aller plus vite je vais me faire une couette coiffée décoiffée” (plus décoiffée que coiffée hein), je porte des sandales plutôt que mes escarpins, je porte cet ensemble car confortable…

Puis j’avais ce sentiment de culpabilité de prendre du temps pour moi. Chaque instant devenant précieux à la reprise du boulot. Tout ce temps à ne pas être avec ma fille…

Toilettes-AstridM

Mais tout cela commençait à ressembler aussi à une excuse pour me laisser aller. Il fallait remédier à ça. C’était aussi sans compter sur le vice des réseaux sociaux…Il est difficile d’ignorer ces canons qui frôlent la perfection.

Force est de reconnaître que je suis en souffrance face à ce harcèlement des réseaux sociaux qui vous rappellent sans cesse que “elle”, bah malgré sa grossesse et par je ne sais qu’elle super pouvoir, à “the body”. J’en ai assez de toutes ces nanas qui ont l’air de ne jamais avoir eu de bébé!! (Clairement le GIF d’en dessous je le pense vraiment he he ;p)

tenor

Je veux dire pourquoi d’autres arrivent à s’entretenir et pas moi?

A part ça (et heureusement) personne ne me met la pression pas même mon homme, mais cette fausse réalité des réseaux sociaux, ruine tout! Bien que j’essaie à tout prix de me rassurer en me disant “ne t’inquiètes pas cette fille dans la réalité à des capitons et de la cellulite”, “elle ne se réveille pas maquillée”, “non ces cheveux ne se mettent pas en place avec des magnifiques ondulations comme par magie”, mais je suis faible et me fais avoir encore et encore 😦

tenor (1)